Autrefois gigantesque presqu’île de près de 300 kilomètres carrés, l’archipel de Molène est devenue au fil des siècles un espace entièrement protégé inséré entre le continent et l’Ile de Ouessant , où s’est développé un environnement naturel, remarquable et fragile.
L’archipel est composé de 9 îlots principaux. Véritable paradis sauvage, cet espace insulaire dispose d’une faune et d’une flore unique (classée « réserve de la biosphère » par l’Unesco). Il accueille des centaines d’espèces de plantes, d’algues mais aussi d’oiseaux rares et de mammifères marins comme les phoques gris et les dauphins qui y vivent en toute quiétude.

D’une distance d’environ 15 kilomètres de la pointe du Finistère, Molène est l’île principale de l’archipel du même nom. Elle est également la seule commune de l’archipel, la vie s’organisant principalement vers l’est entre le bourg et le port. Les flâneurs découvriront les maisons basses typiques de pierres grises dominées par un sémaphore aujourd’hui désarmé, reconverti en musée du sauvetage en mer. A l’ouest, s’étale un paysage de lande bretonne typique, toujours apprécié des promeneurs.

Pour les amoureux de la nature, venez découvrir au rythme des marées l’archipel de Molène, où la vie paisible se fond harmonieusement aux espaces sauvages. Le tour de l’île se faisant environ en une heure, Molène est idéale pour une excursion en famille avec les enfants.